Premiers résultats encourageants pour la route solaire de Chalons-en-Champagne

La ville de Châlons-en-Champagne a inauguré, l’été dernier, sa toute première route solaire. Après plusieurs mois d’activité, sa production a déjà dépassé les 1 000 kilowatts d’électricité.

Le concept est simple : en recouvrant une route de panneaux photovoltaïques, on peut profiter de son exposition au soleil pour lui faire produire de l’énergie renouvelable. Quand on sait que l’usage des routes n’est pas ou peu rentabilisé, sauf pour le passage des voitures et piétons – ce qui est assez limité, on comprend mieux le potentiel d’un tel projet. C’est ce qu’explique le docteur en science des matériaux, Johnny Clatot :

« 90% du temps, la route n’a pas d’utilité, puisque le trafic des personnes et des marchandises ne représente en moyenne que 10% de la vie d’une route. Il y a donc un vrai intérêt écologique avec la route. C’est un grand terrain de jeu quasi-vierge qui peut faire beaucoup pour l’avenir des énergies renouvelables ».

Financés par l’Etat à presque 100%, pour un coût total estimé à 150 000 euros, ces cinquante mètres carré de panneaux photovoltaïques ont été installés rue Thiers sur une route située en plein centre-ville de Châlons-sur-Champagne. Une installation qui se veut particulièrement discrète : la totalité des câbles électrique est enterrée et une fine couche de résine recouvre les panneaux afin de conserver l’adhérence de la route. Les automobilistes ne sentent pas la différence entre cette portion recouverte de panneaux photovoltaïques et le reste de la route.

Depuis sa mise en activité, cette innovation a déjà permis de produire 11 500 kilowatts d’électricité, ce qui représente la consommation de 7 lampadaires publics pendant un an ou de 115 000 recharges de téléphones portables.

Une petite révolution est en marche…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.