Pour une meilleure efficacité énergétique : le plan à 530 millions d’euros de la CRE

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a validé le lancement d’un plan d’aides à l’investissement en faveur des zones non interconnectées (ZNI). Ce plan d’un montant de 530 millions d’euros porte sur les travaux d’isolation, l’installation de chauffe-eau solaires et de systèmes performants de climatisation.

Adressé par le Gendarme français de l’énergie, l’objectif affiché de cette feuille de route est de limiter la consommation électrique dans les zones qui ne sont pas reliées au réseau électrique hexagonal, comme les départements d’Outre-mer ou la Corse.

La consommation électrique de ces territoires dépend globalement de centrales thermiques qui fonctionnent au gaz, au fioul et au charbon. Dans un contexte de lutte contre le réchauffement climatique, il est indéniable que ces moyens de production impliquent un fort impact environnemental.

Si les collectivités locales ont réalisé de très importants efforts en faveur de la décarbonisation de leur énergie, ces dernières années, avec l’installation de panneaux photovoltaïques, les coûts de l’énergie renouvelable sont particulièrement élevés dans ces zones éloignées alors même que les ZNI doivent engager des actions de maîtrise de la consommation d’électricité (MDE).

Le programme qui vient d’être lancé par le CRE a pour objectif de baisser les charges de services publics en faveur de la péréquation tarifaire (subventions accordées aux usagers pour leur garantir le même tarif de l’énergie que sur le reste du territoire national) de 1,7 milliard d’euros sur les 5 ans qu’il doit durer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.